La Rosa Damascena ou Rose Rouge de DAMAS, constitue l’une des cultures spécifiques à la vallée du Dadès.
    Entre Kelaa et Boulmane s’étend la vallée des Roses, étroite et à flanc de montagne.
    C’est une longue suite de petits villages et de maisons traditionnelles en terre dont la richesse se cache dans des jardins invisibles de la route : les rosiers dont l’odeur se propage partout au mois de mai, quelques jours avant la récolte.
    La Rosa Damascena, qui résiste au froid et à la sécheresse, aurait été introduite par des pèlerins de retour de la Mecque au X° siècle.
    Cultivée pour la consommation locale, sous forme d’eau de rose, comme pour l’exportation et l’industrie du parfum, on récolte annuellement 3 à 4 mille tonnes, au cours d’une semaine qui se termine par le superbe Moussem des Roses, la fête de la moisson.




  • Galbanum - Citron - Basilic
  • Rose - Jasmin - Prune
  • Patchouli - Vétiver - Mouse de chêne

Rose de Kelaâ